4 astuces à destination des salariés et patrons pour conserver une culture d'entreprise à l'étranger

Sans rigueur autoappliquée, impossible d'être efficace à long-terme. Et croyez-nous, c'est indispensable quand on travaille à l'étranger.

Loin de tout, les tentations sont plus importantes. Avec le décalage horaire et la distance, il devient facile d'aller visiter, faire la fête, se reposer... pendant les horaires habituels de travail et sans que personne s'en rende compte.

C'est d'ailleurs la plus grande crainte des entreprises et des managers.

Comment motiver les salariés en remote, quand l'absence du présentiel a gommé le développement de la culture d'entreprise ?

Étudions ensemble les possibilités qui s'offrent aux entreprises pour éviter le désengagement des salariés qui travaillent à distance.

CRÉER DES RITUELS­

En entreprise, on prend tous des rituels plus ou moins agréables :  

  • Les pauses clopes / café / thé avec les collègues
  • Les afterworks dès le mardi
  • Les réunions qui dérapent en potins
  • Les repas qui suivent un cérémoniel précis (“on mange quoi ? J'sais pas, tu veux manger quoi ? J'sais pas et toi?”)
  • Jean-Jacques qui se confie à toi à la machine à café alors que tu le croises au bureau, sans affinité particulière

Tous ces petits moments disparaissent avec le remote. Heureusement, il existe de nombreuses façons d'y remédier.  

Voilà ce que vous pouvez organiser pour garder du lien social avec vos collègues/clients/partenaires :

  • Des afterworks virtuels (attention au décalage horaire, il s'agirait d'éviter de commencer à boire seul devant son ordi à 11h du mat)
  • Des réunions hebdomadaires, à dates et horaires fixes (un kick off de la semaine le lundi, un bilan vendredi matin, un point IT le mercredi…)
  • Un séminaire annuel, organisé pendant quelques jours en présence de tous les collaborateurs, dans un coliving adapté au travail (tant qu'ils sont à proximité, évidemment, ce serait ballot de faire revenir 50 personnes en avion pour 3 jours) ­­­­

CONSERVER DES TRACES ÉCRITES­

"Si les paroles s'envolent, les écrits restent" - Booba, 1876.

Si vous travaillez avec plusieurs personnes, que ce soit en tant que solopreneur ou en tant que salarié, vous allez probablement enchaîner les appels et les réunions. À force de faire du multitasking, vous risquez d'oublier le ¾ des tâches, objectifs ou éléments importants.

Mais surtout, quand toute la boîte fonctionne en remote, chaque personne multiplie de son côté les prises de contacts et de renseignements.

Quand tout le monde travaille au même endroit, ça va. Il suffit de quelques sessions de rattrapage en réunions ou autour d'une bière pour remettre tout le monde à niveau.

Par contre, en remote, les opportunités sont moins présentes. Et comme chacun avance en autonomie totale, il peut rapidement y avoir de la rétention d'informations (généralement involontaire. Sinon, c'est pas cool).

C'est l'occasion ou jamais de vous servir de super outils collaboratifs pour noter les éléments nécessaires à l'alignement des équipes.  

🔥 Mettez le feu aux silos, ça bloque tout le monde ! 🔥

UTILISER DES OUTILS COLLABORATIFS­

Beaucoup de startups utilisent des outils collaboratifs, réduisant de fait la friction et améliorant la productivité de l'ensemble des salariés, CEO compris. Quelques grands groupes s'y sont également mis depuis longtemps… mais on reste loin d'une pratique généralisée.

Voici quelques outils à utiliser en priorité, pour que tout le monde se sente impliqué et à jour sur les nouvelles importantes de la boîte :

  • 💡 Notion : si vous êtes inscrit depuis plusieurs mois à notre newsletter, la Slow Motion, vous savez à quel point on apprécie cet outil, qu'on utilise aussi bien dans notre vie perso que pro. C'est une application de prise de notes, de bases de données, de tableaux Kanban, de wikis, de calendriers et de rappels. En gros, c'est un bloc-notes gonflé aux stéroïdes et collaboratif.  
  • 💬 Slack : est-ce-qu'il faut vraiment les présenter ? C'est l'interface de chat préférée des gens de la tech, mais aussi de tous ceux qui ont fini par l'utiliser au détriment de Skype et autres applications de messagerie. Vous pouvez créer des channels par sujets de discussion, privatiser certains salons, en rendre publics d'autres… parfait pour les TPE/PME, agences, startups et freelances ! D'ailleurs, ils ont ouvert un incubateur dédié au futur du travail à Station F (mais vous le savez déjà si vous suivez Remoters sur les réseaux).  
  • 📌 Miro : Je ne l'ai jamais utilisée, mais c'est l'une des autres plateformes collaboratives qui fait parler d'elle. C'est une solution de tableau blanc collaboratif en ligne répondant à divers besoins, réunions, ateliers, brainstorming, workflows agiles, UX design, mind mapping…
  • 📅 Monday : C'est la solution rêvée pour de la gestion de projets. Grâce à elle, vous pouvez attribuer des tâches et les prioriser pour toute l'équipe. Idéal pour gérer l'ensemble du workflow en un seul endroit. ­­­

FIXER DES OBJECTIFS PÉRIODIQUES­

Ok, les objectifs, ça fait flipper. Mais c'est incontournable pour une entreprise qui travaille en remote. L'un des inconvénients majeurs de ce mode de fonctionnement, c'est la méfiance généralisée des managers à l'égard de leurs subalternes.

“Est-ce-qu'untel travaille correctement ? Est-il à la plage ou derrière son ordi ? Où en est son dossier ?”

🎯 Pour mettre fin à leur inquiétude, fixez ensemble des objectifs mesurables et atteignables.

Forcément, c'est moins évident pour certains métiers que pour d'autres (comme en communication, avec des metrics parfois difficilement évaluables à court terme).

Mais il y a toujours moyen de trouver un objectif à atteindre (que ce soit finir un projet à une date donnée ou des objectifs chiffrés avec rapports de performances à l'appui).

---------------------------------------------------------------------------------

Si vous êtes arrivé jusque ici, c'est que le sujet t'intéresse ! J'en profite donc pour te dire que j'ai résumé cette newsletter en un carrousel que tu peux partager à ta direction ou à tes employés.


👉
Vous le trouverez ici => Carrousel des astuces pour éviter le désengagement des salariés en remote.

Ces articles pourraient vous intéresser :

No items found.